PowerApps

Pictogramme durée 45:00 Pictogramme video 4 vidéos
Pictogramme like
Bouton

Le travail en mobilité est de plus en plus en vogue. Comment impliquer le personnel, parfois Deskless, dans l'utilisation du digital ? C'est à ce moment-là qu'intervient la question : mais utiliser une application type mobile, cela nécessite d'avoir des ressources de développement et/ou des compétences spécifiques ? Combien cela va me coûter ? Découvrons ensemble comment PowerApps vous permet de réaliser online des applications simples mais efficaces, pour l'ensemble de vos collaborateurs.
 

Thématique de la session : Microsoft PowerApps

Public cible : Utilisateurs souhaitant déployer des applications sans connaissance de langage de développement

Niveau au démarrage : Intermédiaire

Prérequis : En plus d'une maitrise des usages de son ordinateur, il est fortement recommandé d'avoir une bonne connaissance des outils bureautiques classiques

Moyens et méthodes pédagogiques : 

  • La session est réalisée à distance avec un outil de classe virtuelle 
  • Le formateur anime la session en direct, ce qui permet les interactions et questions des stagiaires 
  • Des vidéos peuvent venir compléter le cours 

Objectif : A l'issue de ce module vous serez capable de créer et personnaliser votre première application sans code

Compétences visées : 

  • Découvrir l'interface de création d'applications
  • Créer des modules mobiles et les paramétrer

Plan du cours : 

  • ​Tour du propriétaire PowerApps
  • Quelques notions de base
  • Créer une page et utiliser des fonctionnalités simples
  • Enregistrer, publier et partager une application
     

Éléments de contexte :

Microsoft PowerApps vous permet d’imaginer et de réaliser des applications métier avec un rendu professionnel.

Que ce soit pour la création d’applications Canevas, permettant une réelle personnalisation de l’expérience utilisateur, celles basées sur des Modèles, générant automatiquement l’interface utilisateur en utilisant vos données fournies, ou encore Portails, créant des sites web externes complets. Microsoft Power Apps, par sa suite d’applications, vous donne accès à plusieurs solutions qui répondront à tous vos besoins de créations d’applications et site externes.

Grâce à l’enregistrement par Microsoft One Drive, vous pouvez exécuter vos créations dans un navigateur ou un appareil mobile. Vous pourrez ainsi les tester, les utiliser et les partager simplement.

Créez simplement des applications et sites en fonction de vos besoins à moindre coûts. Ce que vous verrez lors de la conception corresponds à ce que vous obtiendrez pour l’apparence finale (WYSIWYG : what you see is what you get).

00:00:10
Très bien, nous allons pouvoir commencer cette session sur PowerApps. Je me présente : Samuel qui va être le présentateur de cette session. Quelques informations avant de commencer et ça ne va pas concerner tout le monde, mais je donne en même temps, je vous invite à ne pas prendre de deuxième appel téléphonique, notamment si vous passez un numéro de téléphone de l'entreprise puisque nous aurions tous la musique d'attente dans ce cadre-là.
00:00:38
Merci de mettre le téléphone ou le PC en muet si vous êtes sollicité par un voisin ou une voisine de bureau, ça peut arriver et bien sûr je vous invite à rester actifs sur le PC pour pouvoir bénéficier de l'ensemble de la gestion.
00:00:43
Éviter la mise en veille de l'écran. Nous sommes ensemble pendant environ 45 minutes pour parler de PowerApps, alors je vais vous solliciter, de temps en temps. Donc si vous êtes en "micro-muet ", n’hésitez pas réactiver. Hugo est-ce que vous m'entendez?
00:01:03
[Hugo] : Oui, je vous entends . [Samuel] : très bien, Hugo, est-ce que vous avez une idée de ce qu'on appelle une source de données ou une base de données
00:01:14
[Hugo] : Pouvez-vous répéter la question s'il vous plaît? [Samuel] : Est-ce que vous avez une idée, ou une définition avec vos mots avec votre vocabulaire, sur ce qu'on pourrait appeler une base de données ou une source de données?
00:01:28
[Hugo] : D'accord, alors pour moi, une base de données c'est un espace numérique dans lequel on stocke des données qui peuvent être à la fois.
00:01:40
du texte ou du chiffre.
00:01:45
[Samuel] :Tout à fait. Est-ce que je peux demander à Geoffrey par exemple, de me donner un exemple d'outils sur lequel on peut retrouver des sources de données?
00:02:05
[Participant] : je connais : Microsoft, Access, Oracle
00:02:13
[Samuel] : Alors effectivement, ce sont des outils qui permettent de voir et de stocker/gérer des sources de données. Là je vous interroge non pas pour vous piéger au questionner. C'est vraiment pour vous faire participer., et de partager la un certain nombre de connaissances tous ensemble donc effectivement vous avez les bases azur avec beaucoup d'applications aujourd'hui qui permettent de stocker/utiliser/exploiter des données.
00:02:44
Dans notre session, on va pouvoir utiliser des sources de données qui, effectivement représentent des tableaux la plupart du temps qui contiennent des informations textuelles/chiffrée. Ça peut être des dates ou d'autres types de données. des commentaires.... Et pour simplifier la chose, mais pour vous expliquer que l'on peut aller bien au-delà des applications que l'on va aborder ensemble. Je vais montrer que l'on peut utiliser deux sources de données assez simples pour le remplacer, on va appeler ça "le commun des mortels"
00:03:14
On va utiliser un tableau Excel
00:03:17
avec des informations effectivement, de type chronologique (dates, heures), ça peut être des interventions des noms, des sources de données qui sont stockées un peu ailleurs, comme un annuaire d'entreprise Outlook où Exchange, des durées qui sont des chiffres, mais des chiffres orientés, minutes/heures/secondes et ça c'est un type de tableau de données que l'on pourra utiliser très facilement dans PowerApps.
00:03:48
L'autre type de source de données.
00:03:52
Ici, on est sur un environnement Sharepoint avec
00:03:56
ce qu'on appelle comme WebPart ou comme outils des listes personnalisées donc là c'est des listes qui ont été créées pour la démonstration avec des intitulés de colonnes, donc la personne qui l'a créé, la date et l'heure... où il retrouve un peu les mêmes types de données et bien entendu, si vous passez par un CRM, par exemple comme source de données, vous aurez exactement le même type de données avec peut-être beaucoup plus de colonnes.
00:04:11
Le but, ce n'est pas de faire un tour des colonnes qui peut exister dans une source de donner, donc vous voyez j'ai un Excel et
00:04:31
une liste Sharepoint. Alors le contexte,c'est ce qui va contribuer à comprendre et à prendre en main. cette solution PowerApps, c'est de se dire, : "A quel moment c'est sources de données vont pouvoir être remplies?".ici, on est également sur un type intervention, c'est pour vous donner une piste. On est sur la plupart du temps sur un ensemble de personnel, de collaborateurs qui sont plutôt en mobilité.
00:05:05
ce qui va être intéressant en matière d'usage c'est de pouvoir alimenter des données en terme de reporting d'actions , par rapport à un public qui n'a pas forcément un endroit fixe, un bureau avec lequel il va pouvoir s'asseoir et puis faire tout son compte-rendu. Peut-être que ce sont des personnes qui vont être en mobilité chez un client/partenaire/fournisseur ou alors sur un aspect beaucoup plus technique. Mais ces personnes-là (ce n'est pas toujours le cas) n'ont pas toujours
00:05:37
un bureau physique(une chaise et une table), mais en plus de ça, c'est les personnes qui n'ont pas forcément un PC portable ou un appareil confortable, en tout cas pour pouvoir faire de la saisie et donc c'est là que va intervenir PowerApps pouvoir les aider à avoir des conditions de travail acceptables et simples à utiliser. Et pour le manager où là l'employeur, pouvoir apporter un outil de travail efficace dans le cadre de son activité, là c'est un petit peu le contexte très général.
00:06:08
On va voir ensemble maintenant comment faire, puisque pour ma part ( et ça, je vous dis en toute sincérité), j'ai aucune connaissance de développement. Et là je me dis que ça va être compliqué de créer une application si je ne sais pas coder. C'est aujourd’hui la problématique de beaucoup d'entreprises de service ou l'équipe. PowerApps ( je vous l'affiche)
00:06:32
c'est une application de Microsoft Office 365. Il y a des différentes versions dont une version d'essai, une version un peu trial est une version un peu plus complète. Elle se retrouve dans ce cas-là dans la page d'accueil ou bien dans la petite gaufrette, "Toutes les applications" on retrouve PowerApps à l'intérieur.
00:06:56
Quand on ouvre PowerApps on se rend compte qu'il peut y avoir beaucoup de menus, là, le but, ça va être de se familiariser avec cette interface qui est peut-être un peu remplie, mais qui n'est pas si complexe que ça(en tout cas dans un premier temps)
00:07:10
En arrivant sur la page d'accueil PowerApps, ce qui va être intéressant d'identifier, c'est le volet latéral de gauche sur lequel je retrouve un nombre d'informations et surtout de menu qui vont permettre notamment de créer/utiliser les données et de créer notamment des connecteurs/connexions, des passerelles avec d'autres applications et de faire des liens avec l'application Flow, donc une autre application Microsoft qui permet de créer des automatisations.
00:07:41
,Des flux automatiques entre des déclencheurs et ensuite des actions à réaliser de façon automatique. Donc ce.côté latéral, , il est plutôt simple, il n'y a pas beaucoup de menu et vous avez la 2ème partie qui est identifiée, c'est la partie zone de travail sur lequel j'ai retrouvé des propositions, donc des suggestions avec quelques modèles qui sont proposés ça peut être la création de ticket ou la gestion du help desk dans l'entreprise.
00:08:15
Créer des petites formations sur PowerApps, vous voyez des inspections de sites pour les agents immobiliers, par exemple. vous avez un certain nombre d'applications, de modèle.
00:08:27
Si je reviens à peu près en arrière,
00:08:34
je retrouve mes applications et je vais pouvoir en créer une de différentes manières, soit à partir 'un modèle comme on l'a vu, soit à partir de zéro, soit ( et là c'est de montrer un peu la puissance et l'intégration des différentes applications entre elles) depuis une liste, par exemple. SharePoint, je peux créer une application très simplement. Pour vous montrer à quel point c'est simple, ce que je vais cliquer ici sur "Créer une application". Je ne vais plus rien toucher espérant que ça prenne pas trop de temps (je lui donne quand même un petit nom)
00:09:09
On va l'appeler "suivie intervention 10" , je clique sur "Créer", (là je ne touche plus à rien), je vais laisser l'explication PowerApps, prendre le relais et pour donner un peu une idée du fonctionnement des applications, notamment de saisie dès que l'application va vous créer 3 écrans. : Un écran qui va être pour saisir les données et donc faciliter le remplissage de la source de données donc.
00:09:39
En l'occurrence, la liste Sharepoint, un écran qui va être dédié à une synthèse de ce qui a été saisi et un troisième écran qui va permettre d'avoir le détail (si vous cliquez sur une de synthèse) de ce qui a été saisi. Vous voyez mon écran continu de travailler. Moi je n'ai toujours pas bougé ma souris à droite et mon application est maintenant créée. L'idée de ce que je viens de vous donner comme information c'est quelques petits boutons en haut à droite ou le "F5" qu'on va pouvoir lancer l'application
00:10:13
pour la tester
00:10:15
Pour l'instant, vous l'aurez remarqué, je n'ai pas saisi une seule ligne de code toute façon, je suis incapable de coder, mais j'ai une application qui a été créée. Alors là on est sur l'écran qui s'appelle l'écran de synthèse finalement sur lequel je retrouve toutes les interventions de ma liste Sharepoint et vous voyez il y a eu 4 saisies précédentes qui ont été faites depuis Sharepoint que l'on retrouve dans cet écran-là. J'ai besoin de savoir le 14 septembre à minuit quel était l'objet de l'intervention.
00:10:47
Il y a un 2ème écran qui a été créé qui est similaire à toutes les synthèses qui me permet d'avoir le détail de tout ce qui a été saisi par la personne. Ici il n'y a pas grand-chose qui a été saisi. Il y a uniquement eu la date et l'heure, on le verra par la suite et ça on le voit principalement dans l'écran "Créer un nouvel événement"
00:11:11
Vous avez la possibilité de saisir une intervention en indiquant, , les champs que vous souhaitez que le technicien où l'intervenant remplisse.
00:11:23
Cest champs ne sont pas obligatoires. On va voir que selon votre besoin, vous pouvez rendre certains champs obligatoires. Il y a des champs que vous pouvez rendre invisible également qui ne pourront pas être saisie par l'utilisateur et tout ça on va voir comment le personnaliser. Alors on parlait de données tout à l'heure, on a dit qu'il y avait des types de données qui étaient plutôt du texte. On va appeler ça : "Formation sur PowerApps N°2".
00:11:55
La ville : Paris, code postal : 75 000 , durée: 120 minutes et commentaires "blablabla" ... donc là on est sur les types de saisie de données qui sont textuelles, chiffrées sur des champs qu'on pourrait appeler des champs libre. On peut forcer un petit peu la main aux utilisateurs pour les types de champs de type date et heure.
00:12:25
Là on a un petit calendrier, la saisie porte sur une intervention du 12. Je sélectionne ma date et je clique sur "OK" . Pareil pour l’heure, il y a 24h donc forcément 24 chiffres avec le zéro proposés et 60 forcément pour les minutes. On va mettre quelque chose qui est un peu cohérent quand même 15h. Donc là on est sur des types de données Dates/heures. Celui dont je vous parlais tout à l'heure., ce sont des éléments qui proviennent d'une autre source de données.
00:13:00
Il s'agit des données qui viennent de l'annuaire de l'entreprise qui contient tous les collaborateurs où toutes les personnes qui ont été saisies dans l'annuaire Office 365, , je cherche ici par exemple Pamela, j'appuie sur la personne qui apparait, il y a des suggestions. Cette personne, c'est une personne qui est dans mon annuaire et je peux valider ici en haut à droite ma fiche.
00:13:34
On va actualiser Parce que là visiblement elle apparait pas, et donc j'ai une cinquième ligne qui apparait dans mon tableau de synthèse., On est toujours en mode démo ici,
00:13:48
Donc je vais fermer, la mode démo et test pour voir maintenant comment je vais pouvoir personnaliser cette application; je le répète, ça va être un peu le maître mot de cette session, c'est que je n'ai aucune idée aujourd'hui de comment on fait pour coder une application que j'ai aucune connaissance en développement. Par contre ce que j'ai comme grande capacité, c’est de me dire que visuellement et graphiquement je suis un pur graphiste. Je trouve que le bleu ici c'est un petit peu moche.
00:14:20
Je vais sélectionner ici de 2 manières
00:14:23
l'écran alors, soit je sélectionne directement. vous voyez que des fois, ce n'est pas évident parce qu'il y a des boutons au-dessus si je veux sélectionner l'arrière-plan en bleu.
00:14:33
Alors, l'autre solution, c'est de pouvoir utiliser l'arborescence qui permet d'avoir l'ensemble du contenu ici de votre application/fenêtre. Alors ici, de mémoire, je ne sais plus où est-ce qu'il est... C'est le rectangle, une fois sélectionné, j'ai 2 possibilités, soit j'utilise ici la barre de formule un petit peu comme dans Excel et je sélectionne
00:15:04
l'élément que je veux modifier sauf que si vous n'êtes pas bilingues, (c'est-à-dire comme moi), vous ne savez pas forcément traduire tout. Ici c'est relativement simple, mais on ne peut pas tout traduire/comprendre tout le temps. Ensuite, il y a des paramètres qu'il va falloir remplir ici et ça, tout le monde n'a pas cette connaissance. Donc la solution, c'est d'utiliser le côté droit de la fenêtre qui permet de dire la couleur qui est en bleu et bien comme je suis graphiste et que j'ai un sens aiguë
00:15:36
du visuel, je vais pouvoir mettre une couleur qui apparait à l'intérieur, donc ici je vais mettre du rose saumon; ma modification est faite.
00:15:49
En l'occurrence, ce qui est intéressant, là dans cette façon de travailler, c'est un petit peu au même titre que PowerPoint où Word, on va pouvoir le faire au fur à mesure
00:16:02
Avec des menus simples de sélectionneur, de couleur, de cliquer, de déposer, de copier, de coller sans avoir à saisir une ligne de code.
00:16:14
Vous avez quelques suggestions également qu'ils sont proposés. Ici vous voyez, vous avez les 3 boutons, de cet affichage, vous avez le bouton "Actualiser", vous avez le bouton "classifier" où "trier" dans un endroit précis et vous avez le petit "+" qui permet de saisir une nouvelle intervention dans mon exemple. Je sélectionne le petit bouton et sur le côté droit, vous avez des suggestions d'icône et là vous vous dites : moi je ne veux pas mettre le petit "+" pour saisir une nouvelle intervention, je vais utiliser une icône différente.
00:16:46
On peut par exemple dessiner avec le petit stylo, et vous voyez que mon application s'est mise à jour. Donc la logique est simple.
00:16:59
Pour mettre en forme un élément ou le paramétrer. Je sélectionne l'ensemble de mon canevas/galerie que je veux faire apparaitre et à partir du moment où j'ai saisi, j'ai mes propriétés et mon menu à droite qui apparaissent. On le disait tout à l'heure, toutes les bordures sont en bleu alors que mon 'en-tête elle est plutôt rose.
00:17:30
Je vais mettre quelque chose qui colle plus, du rouge par exemple, je sélectionne et, normalement elle devrait apparaitre en rouge.
00:17:40
Ah, ce n'est pas le contour, en fait, c'est ici un élément qu'il faut que je valide.
00:17:49
Donc là vous voyez le contour en rouge, (on ne voit pas très bien car il n'est pas très épais) mais tout ça vous pouvez le modifier directement dedans. Alors tout ça, on est sûr du graphisme. Vous avez vu toutes mes qualités de graphiste par contre c'est bien joli mais j'ai besoin que ça corresponde à ce que j'ai envie de voir s'afficher ou bien ce dont j'ai besoin que le collaborateur saisisse.
00:18:18
La liaison avec ma liste Sharepoint s'est faite automatiquement puisque je suis parti de Sharepoint pour créer mon application. Bien entendu, je peux modifier les sources de données puisque j'ai peut-être besoin d'aller accéder à un autre type de source de données. Je vais faire par exemple un tableau Excel; je peux modifier ici la source de données également les champs qui disparaissent.
00:18:46
Vous voyez qu'il y a le créateur, plus une date
00:18:51
Bien je vais modifier les champs et je voudrais que la 1ère chose qui apparait
00:18:59
c'est soit le lieu de l'intervention (la ville par exemple)
00:19:03
Et là le sous-titre finalement, que ce ne soit pas le créateur mais l'intervenant (C'est très différent) vous voyez, ce n'est pas toujours Samuel, ça peut être d'autres personnes. Alors là, il y a un petit paramètre en plus, on n'est pas sur la base de données SharePoint,
00:19:20
on est sur l'annuaire, donc on a un autre élément à choisir, là ça sera le nom tout simplement. Et enfin, vous voyez, vous avez encore un troisième champ qui apparaît, là c'est la date et l'heure. Si vous voulez, vous pouvez choisir autre chose, ça peut être le code postal, un commentaire, vous avez tous les champs qui sont dedans proposés.
00:19:42
On va mettre le code postal.
00:19:45
Toujours pareil, je le répète, on a modifié un affichage de l'application. On a modifié les champs qui apparaissent toujours pas une ligne de code saisie, c'est intéressant à noter. À tout moment vous pouvez tester à nouveau l'application pour avoir un aperçu, le petit "play" : mes couleurs ont bien changé alors (j'ai un contour pas très joli là tout autour), j'ai changé mon affichage donc c'est bien la ville le créateur qui apparaît plus le code postal quand il a été saisi.
00:20:20
Ici, on a bien le petit "stylo plume" qui permet de créer un nouvel élément. L 'élément visuel a changé mais la fonction de création d'un nouvel élément, lui, n'a pas changé. Alors vous avez compris qu'il y a une certaine limite dans ce mode de fonctionnement, là pour l'instant c'est que vous avez ici le titre, qui est de la couleur par défaut. Donc si je ferme ici,
00:20:49
Dans cet écran-là j'ai modifié la couleur et si j'ai 3 4 5 autres écran je vais devoir faire la même chose pour pouvoir faire en sorte que ce soit harmonisé. (c'était peut-être un peu plus clair, plus foncé), ce n'est pas très grave pour que ce soit cohérent pour l'ensemble de l'affichage.
00:21:10
Avez-vous des questions sur ce qu'on a pu voir? [l'annuaire automatiquement disponible en fonction du tenant de l'utilisateur]. Tout à fait, je n'ai pas précisé tout à l'heure, c'est que les applications qui ont été créées seront partageables en l'état uniquement avec les personnes du tenant de l'utilisateur, c'est-à-dire que là si je souhaite partager mon application que je viens de créer, je ne pourrais pas la partager avec vous à partir du moment où vous n'êtes pas rattaché à l'annuaire de mon tenant.
00:21:44
Ceci étant dit, si vous avez des questions déjà sur ce qu'on a pu voir ensemble, n’hésitez pas à les poser.
00:21:52
[Participant] : Oui, sur quelle version de PowerApps vous faites la démonstration? Est-ce que c'est sur la version de base ou premium?, [Samuel] : alors pour le coup je vais juste le vérifier sur mon espace ici.
00:22:28
Je fais ça sur un double écran comme ça si je dois saisir un mot de passe ou autre chose,même si c'est en crypté ça sera beaucoup plus simple.
00:22:38
(Se connecter à un autre projet en cours)
00:22:56
(Afficher les abonnements)
00:23:02
Donc là je dois être sur PowerApps plan 2, alors moi au niveau des licences, j'y connais qu'une partie on va dire, je ne connais pas toute l'offre Microsoft car Il y a tellement de plans et de sous-plan. Là visiblement je suis sur une version le plan 2 d'essai.
00:23:25
[Participant] D'accord , on a vu qu'on avait créé une interface avec des identifiants.
00:23:31
qui n'étaient pas remplies, est-ce que les identifiants, il y a quelque chose qui permet de les remplir dans l'interface ou pas? si c'est quelque chose que vous voyez plus tard, ce n’est pas la peine de faire la réponse maintenant. [Samuel] alors si j'ai bien compris (j'essaie de visualiser en même temps sur l'interface),
00:23:56
par exemple, le numéro ici, c'est un peu particulier dans mon exemple là, c'est que ma liste Sharepoint par défaut avait un champ que j'ai nommé "numéro" (mais je suis même pas pourquoi) et il apparait. C'est une très bonne transition parceque pour le coup je me dis mais ce numéro au niveau du formulaire de saisie je n'ai pas envie qu'il apparaisse ici donc je vais me mettre sur l'affichage et je me dis ce champ-là l'intervenant.
00:24:27
ne saura même pas à quoi ça correspond. Donc ce que je vais faire, c'est que je vais sélectionner ici la carte qui est l'ensemble du label, c'est-à-dire le titre du champ et le formulaire de saisie. Donc ma carte qui est la carte qui correspond au numéro on voit qu'elle un petit verrou par défaut, tout ce qui est formulaire est bloqué pour éviter d'être manipulé, de faire des erreurs, (même si l'erreur est humaine).
00:24:59
Donc ce que je vais faire, c'est que je vais sélectionner ici je vais aller dans l'onglet "avancé".
00:25:03
Je vais pouvoir maintenant le déverrouiller pour modifier les propriétés,vous voyez le petit cadenas a disparu.
00:25:09
je peux modifier bien sûr un ensemble de choses le titre par exemple, et dans les propriétés, (je reviens ici).
00:25:16
Vous avez quelque chose qui s'appelle "visible", qui est actif, si je veux simplement qu'il n'apparaisse pas, je le décoche.
00:25:26
De la même façon si dans mon formulaire de détails,(vous voyez il apparait ici), je le sélectionne. si je ne veux pas qu'il apparaisse je vais dans : "avancé" > je déverrouille.
00:25:38
je retourne dans "Propriétés".
00:25:42
Et je rends invisible.
00:25:45
Alors de mémoire, il y a d'autres éléments qui doivent pouvoir intervenir dans les champs.
00:25:52
Là j'ai sélectionné non pas une carte mais mon formulaire. Je peux à la fois modifier les sources de données, là je suis bien par défaut connecté à ma liste Sharepoint mais je peux également modifier les champs qui apparaissent comme ça s'applique très facilement. Le numéro ici, il est toujours présent .> "...", > je peux le supprimer.
00:26:19
Et donc il n’apparaitra pas, je vais le faire ici même si ce n'est pas très intéressant. Si la durée, je ne veux pas qu'elle apparaisse. Je sélectionne la durée > "...", > et elle disparait. Donc il y a 2 aspects: soit c'est un élément que vous ne voulez pas qu'il apparaisse, mais qui doit être intégré au formulaire.
00:26:38
Donc le champ apparait à l’intérieur ici là où les champs sont disponibles. Mais derrière, s'il y a des champs que vous ne voulez pas utiliser, vous pouvez le supprimer complètement de votre formulaire. J'ai enlevé la durée, je vais l'ajouter, je clique sur "Ajouter un champ"
00:26:59
et là je retrouve en fait tous les champs que je peux rajouter et notamment le fameux numéro, par exemple, que j'ai enlevé tout à l'heure.
00:27:10
(Je l'ajoute)
00:27:12
et le champ "numéro" réapparait de nouveau.
00:27:16
S'il il y a d'autres champs que vous voulez faire apparaitre ici, dans votre interface de détail, vous faites "Ajouter un champ" vous sélectionnez la durée que j'ai supprimé.
00:27:29
je l'ajoute et elle apparait.
00:27:34
Est-ce que c'est de ça dont vous parliez?
00:27:46
[Participant ]La question, c'est à partout. quand on a le numéro de l'intervention dans l'écran d'intervention, on a vu que ça se crée automatiquement, donc forcément, il y a des paramétrages qui sont plus des paramétrages de présentation que le graphisme. A-t-on la capacité , de rentrer un peu plus profondément dans l'interface pour par exemple générer une numérotation de séquence automatique ou des choses comme ça?Où est-ce que c'est pas du tout le rôle de ces outils-là?
00:28:15
[Samuel] alors des champs calculés à l'intérieur, je pense que c'est faisable il faut juste avoir des connaissances plus avancées je pense dans les paramètres par exemple ici vous avez des propriétés, vous pouvez même ajouter des règles.
00:28:41
Alors c'est expérimental pour l'instant, je pense que ce que vous voulez dire c'est voir si ça incrémente quelque chose automatiquement?
00:28:49
Ouais en fait la problématique c'est qu'il faut presque faire un développement spécifique de la frontière entre les 2.
00:29:00
[Samuel] D'accord, je disais ma limite est relativement atteinte par rapport aux possibilités d'extensions de champs, par contre, ça peut être quelque chose qui est généré automatiquement dans la liste SharePoint d'avoir une colonne qui soit simplement incrémentation du numéro. C'est-à-dire que la personne, dans le formulaire de saisie ici, on peut le rendre invisible comme c'est le cas dans mon exemple, je le faire apparaitre tout de même ici
00:29:30
Pour avoir le numéro de l'intervention, par exemple. Après, si effectivement vous voulez faire une incrémentation particulière qui prend en compte la date, plus le code postal pour avoir un numéro un peu unique finalement, là pour le coup c j'ai atteint ma limite au niveau de la connaissance de l'outil en tout cas par rapport à ça.
00:29:51
[Participant]"OK"
00:29:56
Alors, si c'est bon pour vous, on va pouvoir continuer pour aller un peu plus loin
00:30:02
On est sur un écran ici de synthèse. D'ailleurs, "..." > renommer on pourrait appeler ça "Ecran Synthèse Inter" pour renommer facilement.
00:30:24
je vais le faire pour les 3.
00:30:35
Je pense que vous comprendrez pourquoi je le renomme comme ça pour l'instant.....
00:30:40
"Formulaire inter"
00:30:43
Même sur une application qui a été générée automatiquement, vous pouvez ajouter des nouveaux écrans pour que l'application soit plus complète. Mais on est sur les interventions uniquement si vous avez une autre type de données qui se trouvent sur Azur ou autre chose, et bien je vais créer un nouvel écran, ça peut être un écran avec juste la barre au-dessus. Vous avez les éléments prédéfinis avec les listes comme on a déjà utilisé.
00:31:17
On va utiliser un formulaire que je renomme cette fois-ci
00:31:26
"Formulaire Client"
00:31:30
Pour l'instant, le formulaire est vide, mais on a les éléments de base que l'on retrouve, le titre, on peut le modifier directement ici , " Saisie client"
00:31:44
ou "Saisie nouveaux clients"
00:31:49
Lorsque vous faites référence à une saisie d'un formulaire, l'idée, c'est que ça puisse remplir une base de données, donc la 1ère chose qu'on va vous demander au niveau de l'édition du formulaire c'est de sélectionner une source de données.
00:32:07
En l'occurrence, il n'y en a pas. Soit vous vous dites que c'est un écran qui va alimenter la même source. Là ce n'est pas le cas mais si j'avais par exemple dans ma liste SharePoint des colonnes spécifiques pour le nom du client. je pourrais très bien utiliser la même source de données. Si ce n'est pas le cas comme ici, vous allez pouvoir sélectionner un des menu, notamment le connecteur pour que ma saisie client alimente une autre source de données.
00:32:40
Alors vous y retrouvez le, le très célèbre CRM de Microsoft : Dynamics 365. Vous pouvez très bien alimenter également.
00:32:51
Un tableau Excel. Par exemple ici, vous vous connectez à un compte OneDrive entreprise, vous retrouvez également ici des applications ou des connecteurs SQL, SharePoint de nouveau, Project, et vous avez encore d'autres connecteurs Petite particularité que l'on voit, comme beaucoup d'applications Microsoft est de plus en plus, les connexions ne se font pas qu'avec Microsoft et on voit très bien qu'avec Trello, par exemple, on peut créer un connecteur.
00:33:22
Pour que la saisie alimente, un tableau Trello (gestion des tâches).
00:33:28
Je vais voir si je n'ai pas un tableau qui doit traîner quelque part pour montrer l'exemple.
00:33:42
là j'étais sur un OneDrive. Forcément, il faut que tableau Excel soit partageable ou en tout cas stocké dans le Cloud (SharePoint/OneDrive) donc si il est local, c'est plus compliqué et on ne pourra pas utiliser l'application par d'autres personnes. Je sélectionne un tableau Excel. je sélectionne un tableau et je m'y connecte.
00:34:09
Vous voyez maintenant la source de données ici, à droite, c'est le tableau 1 et si je sélectionne le tableau 1 je retrouve bien le chemin d'accès au niveau de l'application du OneDrive et si je clique dessus, je retrouverai l'arborescence de moins OneDrive pour aller plus loin.
00:34:29
ici dans mon formulaire, je vais ajouter les champs
00:34:35
que je souhaite faire apparaitre, donc Modifier les champs> Ajouter un champ et là je retrouve tous les éléments, donc on va faire simple: je sélectionne tout et je les ajoute. Ça va travailler un petit peu car c'est une application en ligne et vous voyez mon formulaire de saisie clients est terminé. Si jamais je saisis dans mon application la civilité, la fonction, le nom, le numéro.
00:35:06
le prénom, la société, j'ai mon formulaire qui va se remplir automatiquement et mon tableau qui va être alimenté ligne par ligne.
00:35:18
En tant qu'intervenant j'ai besoin de visualiser la liste des clients que l'on a, le détail pour avoir l'adresse si ce n'est pas une saisie mais une consultation par exemple, et bien je peux créer un nouvel écran et là on recommence comme tout à l'heure : Une liste de contact,
00:35:40
je vais le renommer cette fois-ci, "Ecran synthèse client"
00:35:49
et là on recommence de la même façon, je sélectionne mon canevas, donc on ma galerie, comme là, vous avez également les outils du type formulaire ou synthèse/détails.
00:36:06
Je retrouve ici mais 2 connecteurs, je peux très bien en avoir un troisième, mais là je vais reprendre mon tableau 1 et là je retrouve tous les contacts clients qui sont déjà existants.
00:36:22
Et la boucle est bouclée.
00:36:52
je sais plus exactement, ce n'est pas très grave, mais on peut créer autant d'écrans que vous voulez.
00:36:59
Pour pouvoir ensuite alimenter l'application est faire en sorte que l'intervenant qui est en mobilité j'ai toutes les informations pour consulter et ensuite pour saisir au créer son reporting.
00:37:17
Donc on est d'accord, la remarque tout à l'heure qui a été faite, c'est que PowerApps ne remplacera jamais une équipe de développeurs qui va créer une application de A à Z mais l'objectif n'est pas effectivement de les remplacer mais bien de proposer un outil qui soit "simple "à utiliser, rapide à mettre en place et ensuite qui soit partageable par le créateur vers l'ensemble des collaborateurs et donc c'est la dernière partie que l'on va voir ensemble.
00:37:50
Une fois créée, l'application
00:37:53
(Alors on va enlever cet écran parce qu'il ne sert pas à grand-chose)
00:37:58
Je vais aller dans "fichier" et je vais pouvoir l'enregistrer. C'est la 1ère étape avant un partage ou une publication.
00:38:09
Une fois que l'application est enregistrée, je peux la publier
00:38:15
,la rendre disponible pour tous ceux qui bénéficient de l'application. Donc l'enregistrement, c'est de faire en sorte que les dernières modifications soient bien enregistrées sur le Cloud dans PowerApps.
00:38:40
La publication c'est faire en sorte que toutes les personnes qui bénéficient de l'application puissent avoir cette version actualisée.
00:38:49
En l'occurrence comme la création a été faite récemment. Une fois que j'ai publié, je vais pouvoir partager cette application et la rendre disponible. Et là on est sur des paramètres de partage que vous connaissez peut-être déjà comme sur OneDrive/SharePoint. On va sélectionner une personne dans l'annuaire.
00:39:09
(on peut en sélectionner plusieurs en même temps)
00:39:14
Les 2 points importants, c'est:
00:39:16
par défaut, vous allez autoriser l'accès aux données au niveau de l'application. Alors attention, on donne accès aux données.
00:39:25
par PowerApps
00:39:28
On ne donne pas l'accès aux données, en tant que tel.
00:39:32
à l'utilisateur. Le tableau Excel,
00:39:36
l'application va pouvoir alors, sur demande de l'utilisateur, modifier les formulaires ou consulter le contenu. mais ce n'est pas pour ça que la personne pourra aller directement dans mon OneDrive sur le tableau Excel.
00:39:51
Bien sûr si je nomme un copropriétaire hormis supprimer/changer de propriétaire principal le copropriétaire aura la possibilité de faire des modifications de l'application sachant que par exemple j'ai fais la 1ère version draft limité de mon application. Je vais faire la publication une 1ère fois et je vais solliciter quelqu'un qui a peut-être des connaissances autres sur l'application PowerApps pour pouvoir améliorer/optimiser mettre à jour
00:40:26
l'application dans ce cas-là, il faut que je nomme la personne copropriétaire.
00:40:32
Pour terminer, bien sûr, je clique sur le bouton "Partager" et si la petite case "envoyer par e-mail", notification est cochée, la personne recevra un email avec un lien vers l'application.
00:40:44
(je ne vais pas faire le partage cette fois-ci) Pour vous donner une idée de l'aperçu qu'on a déjà vu tout à l'heure, je vais retourner ici dans mon accueil.
00:41:00
Je retrouve la même interface qu'au début et dans "mes applications récentes", je vais retrouver mon suivi d'interventions n°10 que je vais ouvrir en cliquant simplement dessus.
00:41:13
j'autorise l'accès et là j'ai mon application qui s'ouvre.
00:41:26
(Je vais le réduire un petit peu)
00:41:35
Donc sur mon smartphone ça prendra la taille de mon écran, sur une tablette il y aura des bandes sur les côtés, mais également je peux l'ouvrir sur le PC si je le mets sur le côté et je l'utilise uniquement quand j'en ai besoin par exemple. Pour cela vous avez également la version lourde que je vais ouvrir maintenant.
00:42:00
De PowerApps qui se télécharge depuis le Store de Windows.
00:42:03
et qui permet de retrouver toutes les applications en affichage local sur PC. Alors dans tout le lot, il doit y avoir l'application. Suivie intervention 10 comme je ne l'ai jamais utilisé localement sur le PC, je vais la télécharger
00:42:21
par PowerApps,puis elle va s'afficher en plein écran.
00:42:31
Et mon application est disponible aussi bien sûr, tablette, sur PC et vous voyez là j'ai ouvert un détail d'une intervention, je peux consulter qui est intervenu, où etc...je peux tester mes menues, créer (avec mon petit stylo plumes),l'intervention, l'intervenant on va mettre ici quelqu'un d'autre que tout à l'heure, la date par défaut elle va se mettre sur la date du jour.
00:43:01
C'est pour simplifier ça c'est pareil, ça peut se paramétrer très facilement et donner une date, soit la date du jour, au moment de la saisie, soit mettre une date par défaut.
00:43:12
c'est à 4h05 ce matin, code postale: 59800, durées: 200 minutes commentaires: RAS et je valide et tout ça bien sûr se fait de manière tactile si vous le faites depuis une tablette, un smartphone ou un PC équipé d'un écran tactile.
00:43:43
Donc oui je n'ai pas de grosses compétences graphiques, ça se voit tout de suite.
00:43:52
Je vous propose d'en rester là sur la sur cette session, on a un petit peu dépassé mais ce n'est pas très grave pour moi, si vous êtes pressé, là je vous laisse vaquer à vos occupations. Je peux rester un petit peu connecté si vous avez des questions supplémentaires sur la découverte de PowerApps. Bien sure merci d'avoir participé à cette session.
00:44:17
[Participant]J'ai 3 questions.
00:44:22
La 1ère : Ce que l'on a vu la c'est de l'application off-line.
00:44:27
j'ai lu diverses choses qui laissent à supposer que sur du PowerApps premium, on peut faire de l'application totalement off-line, mais je n'ai rien vu de très très clair sur la question.
00:44:39
C'est-à-dire que l'application est chargée sur le device sans connexion à internet.
00:44:53
Alors moi, tout ce que j'ai testé, en tout cas dans PowerApps, c'est effectivement de se connecter et télécharger depuis l’application PowerApps .
00:45:19
toutes les applications que j'ai pu tester, que ce soit des créations de ma part ou des applications-modèles. À chaque fois, j'ai dû le télécharger sur mon PC donc ça veut dire être déjà connecté.
00:45:35
[Participant] c'est pour l'utilisation en faite que j'ai lu que sur la version premium, on pouvait utiliser les applications off-line avec un CDD sur le device alors que ce n'était pas possible en version trial et je voulais une confirmation de ce point-là parce que j'ai rien trouvé de très clair.
00:45:52
[Samuel] Ben écoutez, moi je je n'ai pas eu cette information-là donc je suis très content que vous puissiez me la donner
00:46:11
Pour l'instant je ne peux pas vous le confirmer ou l'infirmer, je vais pouvoir le tester. Justement, je vais essayer de récupérer une version complète premium pour voir si on peut faire des applications off-line avec une BDD, qui soit effectivement que local . Alors dans l'absolu (ce n'est pas une réponse ou une confirmation).dans l'optique de favoriser la collaboration grâce à PowerApps, on perd un petit peu d'intérêt, donc ça ne veut pas dire qu'ils ne l'ont pas fait mais je ne serais pas non plus étonné qu'il ne le fasse pas complètement.
00:46:45
Parce que sinon, on fait référence à une application qui est uniquement d'une part sur une machine.
00:46:51
Et pas sur plusieurs à moins de partager la base de données qui est locale sur un disque, donc là ça rejoint beaucoup le Cloud. La 2ème chose, c'est que le créateur de l'application sera le seul du coup à pouvoir créer, modifier et utiliser l'application.
00:47:13
C'est peut-être vous votre objectif en terme d'utilisation. Par contre, au niveau des tendances de chez Microsoft en ce moment je ne suis pas sûr que ça rentre dans ce cadre-là. Mais je vais, je vais me renseigner. [Participant] : alors la dernière question au niveau de la publication, est-ce que le fait de publier une application PowerApps vers un utilisateur final nécessite que cet utilisateur final ait lui-même un compte O365.
00:47:42
[Samuel] pour moi, oui.
00:47:47
Après savoir si, avec un compte Office 365, qui a juste licence Exchange exemple au plan 1 donc uniquement de la messagerie. Est-ce que cette personne va pouvoir l'utiliser ? j'en suis vraiment pas certain.
00:48:05
[Participant] : donc, c'est un truc réservé à usage interne de l'entreprise? [Samuel], effectivement tous les utilisateurs doivent avoir, au moins une version de PowerApps la plus light possible pour pouvoir l'utiliser.
00:48:18
[Participant] : le dernier point pour après cette mise en bouche.
00:48:22
Si on veut aller plus loin dans la formation, sur le PowerApps, est-ce qu'il il y a d'autres ressources disponibles? si oui, lesquelles?
00:48:32
[Samuel] : alors aujourd'hui, au niveau de la plateforme MOOC Office 365, il y a quelques vidéos mais qui ne vont pas beaucoup plus loin, qui permettent de préciser certaines choses, notamment peut-être la connexion à une base de données par exemple. Mais on va pas beaucoup plus loin aujourd'hui puisque c'est quelque chose qui est encore pour l'instant à la marge.
00:48:51
Si on voit qu'on a beaucoup plus de demandes, on y travaillera et d'ailleurs on continue de travailler; les remarques que vous faites sont très intéressantes pour faire évoluer nos connaissances, mais également les propositions de contenu.
00:49:03
Aujourd'hui, on a pas de demandes particulières qui nécessitent de travailler à court terme sur des contenus plus spécialisés ou plus avancés. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas.
00:49:15
[Participant]: D'accord donc, c'est une solution prometteuse, mais encore en devenir?
00:49:18
[Samuel] : pour nous, en tout cas coté, formations sur le MOOC Office 365 oui, par rapport au public que l'on a habituellement dans nos sessions.
00:49:27
[Participant]: OK, c'est parfait, merci, c'est tout pour moi.
00:49:30
Bien écoutez, messieurs, je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne fin de journée en espérant peut-être vous voir sur une prochaine session. Et puis j'ai plus qu à vous souhaiter un bon week-end en avance et puis à faire bon usage de tout ce que vous avez pu voir aujourd'hui et sur d'autres cours du MOOC. A très bientôt.

Il n’existe aucun élément correspondant à votre recherche dans cette vidéo...
Effectuez une autre recherche ou retournez au contenu !

 

Veuillez vous connecter à la plateforme pour lire cette vidéo